DECOUVREZ UN MONUMENT PASSIONNANT

Musée de Château-Gombert espace Pignol

Musée de Château-Gombert espace Pignol

Lire la vidéo

 

Actuellement fermé au public, le Musée Provençal rouvrira ses portes en 2023, intégralement restauré. 

 

 

Dès 2021 a été engagée, grâce au soutien du Département des Bouches-du-Rhône,

de la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et de la Ville de Marseille, une ambitieuse campagne de restauration du Musée Provençal.

La campagne de travaux actuellement menée va garantir une mise en conformité générale des locaux, ainsi qu’une restauration complète de ses vingt salles d’exposition. Elle permettra au parcours muséographique originel d’être maintenu et enrichi d’œuvres insignes, jusqu’alors conservées dans les réserves. Une documentation abondante, constituée de clichés anciens et de nombreux documents d’archives, permet de connaître avec précision le parti pris de présentation des collections depuis la fondation du musée. Un conseil scientifique, composé d’universitaires mais aussi de professionnels du patrimoine et de la conservation préventive, apporte conjointement son expertise. Sous la direction de Jean-Claude Gautier, conservateur honoraire (DRAC PACA), la bibliothèque du musée connaît en particulier une campagne de récolement et de classement sans précédent. Ses fonds, constitués depuis près d’un siècle, se signalent par leur richesse et la rareté de nombreux documents (dessins, estampes, cahiers d’échantillons d’indiennes, manuscrits précieux et varia). Elle sera prochainement ouverte aux chercheurs.

Pendant la fermeture pour travaux, une exposition hors les murs est proposée dans un hôtel particulier du XVIIIe siècle à Moustiers-Sainte-Marie. L’association nationale Volontariat et soutien par l’Art a parallèlement choisi le musée pour y établir son antenne en Provence. Elle réalise déjà de nombreuses actions de collecte et de médiation culturelle en faveur de publics fragiles et isolés, à l’aune des collections et des fonds documentaires du musée. Durant l’été, plusieurs manifestations culturelles et musicales organisées dans son théâtre de plein air et ses orangeries, telles que le Festival de Jazz des Cinq Continents ou le Jazz Band du CNRS, ont permis à l’institution de conserver sa fréquentation.